United Airlines vient de se faire virer du NASDAQ 100 par une société qui vous aide à signer des PDF

0
533

Dans un geste symbolique, le Nasdaq retirera progressivement United Airlines de ses populaires indices boursiers technologiques et utilisera à la place DocuSign la société de signature électronique dont le cours de l’action a presque doublé en 2020.

Dès lundi prochain, DocuSign, basé à San Francisco, sera aux côtés de Tesla et Zoom dans l’indice NASDAQ 100 (NDX), qui suit les principales sociétés non financières cotées en bourse aux États-Unis. Le NDX est largement considéré comme une référence solide pour l’industrie technologique.

Après avoir comparé les performances des deux compagnies sur le marché, il est facile de comprendre pourquoi le Nasdaq remplace United Airlines par une action « au foyer » comme DocuSign.

Le titre de United Airlines s’est effondré après que COVID-19 a mis un terme à l’industrie du tourisme, avec une baisse de plus de 55 % pour l’année à la clôture du marché vendredi.

DocuSign, en revanche, a connu une hausse spectaculaire de 98 %, grâce à l’augmentation des revenus. Apparemment, les entreprises du monde entier ont dû trouver le moyen de signer numériquement des documents importants et DocuSign s’est positionné pour aider à combler ce fossé.

docusign