Un entrepreneur de cannabis poursuit le capitaine Captor pour fraude et rupture de contrat

0
83


Un entrepreneur californien poursuit une société de cannabis Captor Capital (CSE: CPTR) (OTC: CPTRF), alléguant fraude et rupture de contrat.

Matt Longo, qui a fondé la société californienne d’extraction de cannabis Mellow Extracts, a déposé la plainte à Los Angeles. Il réclame près de 3 millions de dollars de dommages et intérêts. Le différend concerne deux dispensaires californiens appartenant à Captor travaillant sous le Med Men (CSE: MMEN) (OTC: MMNFF) marque.

Captor Capital est basée à Toronto, mais exploite la plupart de ses activités en Californie. Ses filiales comprennent des sociétés de fabrication, de distribution et de vente au détail.

Accusations de fraude par appât et changement

Longo était également titulaire de licence pour deux dispensaires Med Men situés à Santa Ana et West Hollywood.

La même année, Longo a été employé par I-5 Cannabis Holdings pour devenir PDG d’une filiale I-5 appelée ICH California Holdings.

L’I-5 a ensuite été acheté par Captor Capital.

Selon le texte de la poursuite, Longo a accepté de vendre des extraits de Mellow à I-5 Cannabis en 2018, pour le prix de 1,5 million $ CA (1,1 million $), payé en 3750000 parts de stock de cannabis I-5.

Le procès prétend que le paiement a été retardé et les actions I-5 ont été remplacées au moment du paiement par des actions Captor Capital émises avec une restriction de vente de 12 mois.

Les actions qu’il a finalement reçues auraient une valeur marchande de 525 000 $ CA, bien en deçà des 1,5 million $ CA promis.

Rupture de contrat

En 2018, Captor Capital a embauché Longo pour occuper le poste de directeur de la fabrication et de la culture.

Alors que la poursuite suit, le contrat de travail a établi un salaire mensuel de 7 500 $ pour Longo pour une durée de 5 ans.

Il comprenait également une clause en vertu de laquelle l’accord ne pouvait être résilié par Captor sans motif valable qu’avec un préavis de 90 jours avec une indemnité de licenciement de 18 mois, ou pour un motif valable.

Longo prétend que Captor ne lui a jamais versé d’indemnité pour son travail et que l’accord n’a jamais été officiellement résilié.

Le procès comprend également des accusations de tromperie et de rupture de contrats verbaux de Captor Capital et de sa filiale ICH California Holdings en relation avec le rôle de Matt Longo en tant que PDG et propriétaire de licence de deux dispensaires californiens opérant sous la marque Med Men et appartenant à Captor Capital.

Le Captor Capital n’a pas répondu à la demande de commentaires de Benzinga.

Photo de Tingey Injury Law Firm sur Unsplash, avec des graphiques par Ilona Szentivanyi, Copyright: Benzinga.

© 2020 Benzinga.com. Benzinga ne fournit pas de conseil en investissement. Tous les droits sont réservés.