Situation des services postaux américains sur les envois internationaux de courrier (4/28/2020)

0
822
Boîte aux lettres bleue du service postal américain

Le coronavirus COVID-19 continuant à se propager dans le monde entier, les opérations de courrier et de petits colis sont touchées dans le monde entier.

Entre la pénurie de compagnies aériennes commerciales de passagers pour le transport du courrier et les autorités locales et la fermeture ou la restriction des services postaux de transit/destination, l’envoi de colis internationaux avec le service postal américain entraînera presque certainement des temps de transit plus longs que la normale.

Ce poste a été mis à jour le 28/4/2020 et les ajouts ou modifications sont marqué en rouge.

Suspension de service

Le service postal américain n’accepte actuellement pas les envois vers les pays suivants, soit par manque de transport, soit par suspension du service postal dans ce pays :

Rayer signifie que le pays a été retiré de la liste et que l’USPS accepte à nouveau le courrier destiné à cette destination. (Il est indiqué ici pour une mise à jour comme étant supprimé et sur la prochaine mise à jour ne sera plus affiché)

  1. Algérie
  2. Angola
  3. Antigua & Barbuda
  4. Argentine
  5. Aruba
  6. Azerbaïdjan
  7. Bahamas
  8. Bahreïn
  9. Bangladesh
  10. Barbade
  11. Belize
  12. Bénin
  13. Bermudes
  14. Bhoutan
  15. Bolivie
  16. Bosnie-Herzégovine
  17. Botswana
  18. Burkina Faso
  19. Burundi
  20. Cameroun
  21. Cap-Vert
  22. Îles Caïmans
  23. Tchad
  24. Chili
  25. Colombie
  26. Congo, République démocratique du
  27. Congo, République du
  28. Île de Cook
  29. Costa Rica
  30. Cuba
  31. Curaçao
  32. Équateur
  33. Égypte
  34. Guinée équatoriale
  35. Érythrée
  36. Estonie
  37. Éthiopie
  38. Île Féroé
  39. Fidji
  40. Polynésie française
  41. Gambie
  42. Ghana
  43. Grenade
  44. Guatemala
  45. Guinée
  46. Guinée-Bissau
  47. Guyane
  48. Haïti
  49. Honduras
  50. Inde
  51. Irak
  52. Israël
  53. Jamaïque
  54. Kazakhstan
  55. Kenya
  56. Kiribati
  57. Koweït
  58. Kirghizistan
  59. Laos
  60. Liban
  61. Lesotho
  62. Liberia
  63. Libye
  64. Madagascar
  65. Malawi
  66. Maldives
  67. Mauritanie
  68. Maurice
  69. Moldavie
  70. Mongolie
  71. Monténégro
  72. Maroc
  73. Mozambique
  74. Népal
  75. Antilles néerlandaises
  76. Nouvelle-Calédonie
  77. Nouvelle Guinée
  78. Nicaragua
  79. Nigeria
  80. L’île de Norfolk
  81. Oman
  82. Pakistan
  83. Panama
  84. Papouasie-Nouvelle-Guinée
  85. Paraguay
  86. Pérou
  87. Philippines
  88. Qatar
  89. Rwanda
  90. Samoa
  91. Arabie Saoudite
  92. Sénégal
  93. Seychelles
  94. Sierra Leone
  95. Saint-Martin
  96. Îles Salomon
  97. Afrique du Sud
  98. Sud-Soudan
  99. Sri Lanka
  100. Soudan
  101. Suriname
  102. Swaziland (Eswatini)
  103. Tadjikistan
  104. Tanzanie
  105. Timor-Leste
  106. Tonga
  107. Trinité-et-Tobago
  108. Tunisie
  109. Turks & Caicos
  110. Émirats arabes unis (EAU)
  111. Ouganda
  112. Uruguay
  113. Vanuatu
  114. Venezuela
  115. Wallis et Futuna
  116. Yémen
  117. Zambie
  118. Zimbabwe

Si un pays figure dans la liste ci-dessus, il n’est pas repris dans la liste ci-dessous car les opérations postales dans ce pays ont été suspendues.

NOTE : Les codes postaux du courrier diplomatique de l’USPS sont également susceptibles d’être perturbés dans bon nombre de ces pays. Veuillez consulter les informations sur les perturbations du service de courrier intérieur de l’USPS ici pour plus de détails.

Pour chacun des pays susmentionnés, l’USPS a publié l’avis suivant :

Les services postaux ne peuvent actuellement pas accepter les envois à destination de ces pays dans les bureaux de poste ou les installations postales jusqu’à nouvel ordre. Les clients sont priés de ne pas introduire dans le système USPS les articles destinés à ces pays, avec effet immédiat.

Ces interruptions de service concernent les envois Priority Mail Express International® (PMEI), Priority Mail International® (PMI), First-Class Mail International® (FCMI), First-Class Package International Service® (FCPIS®), International Priority Airmail® (IPA®), International Surface Air Lift® (ISAL®) et M-Bag®.

Pour tout article retourné portant un formulaire de douane, le service postal remboursera, sur demande, les frais de port et les taxes sur le courrier retourné en raison de la suspension du service. Pour tous les autres articles retournés ne comportant pas de formulaire de déclaration en douane, le service postal remboursera, sur demande, les frais de port et les taxes sur le courrier retourné en raison de la suspension du service, ou l’expéditeur pourra les réexpédier avec les frais de port existants une fois que le service aura été rétabli. Lors d’un repostage dans le cadre de cette option, les clients doivent barrer les mentions « Service postal suspendu – Retour à l’expéditeur ».

Sauf indication contraire, les suspensions de service dans un pays particulier n’affectent pas la distribution du courrier militaire et diplomatique.

L’USPS transfère le courrier du fret aérien au transport maritime

En raison de la capacité limitée du fret aérien, le service postal américain transfère une sélection de courrier du transport aérien au transport maritime afin de déplacer le courrier des États-Unis vers des destinations internationales.

Les envois de courrier prioritaire typiques qui prennent habituellement de 7 à 10 jours prendront désormais environ 4 à 6 semaines si le service est disponible pour le pays de destination.

Pour en savoir plus sur ce changement, cliquez ici

Note de suivi

Si, dans des circonstances normales, un article de courrier indique sur le système de suivi de l’USPS qu’il a quitté les États-Unis, le service postal américain n’a plus aucune visibilité sur cet article jusqu’à ce qu’un pays de transit ou le pays de destination fournisse des informations de suivi actualisées à son système.

Dans certains cas, il est possible d’obtenir un suivi plus actualisé en utilisant les outils de suivi en ligne du service postal du pays de destination si l’envoi est entré dans le pays. (Liste de Wikipédia des services postaux nationaux)

Cela est particulièrement vrai si l’envoi comporte une erreur de livraison ou d’acheminement, des retards ou des exceptions, car les commentaires sur le système postal du pays peuvent fournir plus d’informations sur le statut des envois que la mise à jour transmise en retour à l’USPS.

En outre, les scanners de suivi des envois postaux individuels ne se font généralement qu’aux points de ramassage locaux et régionaux, lorsque le colis entre dans les installations douanières d’un pays, et aux points de destination locaux ou régionaux. Pour le suivi des informations entre ces lieux, les envois sont généralement suivis par groupes emballés dans des conteneurs de fret.

Il y a probablement des milliers de conteneurs de fret avec du courrier répartis dans le monde entier qui attendent dans les aéroports et les stations de transit d’être traités vers leur prochaine destination.

Il faudra probablement des semaines (ou des mois… ?) pour que certains envois soient à nouveau acheminés une fois que ces opérations reprendront et que la capacité de fret sera disponible pour poursuivre le transit des conteneurs de fret.

Service express mondial garanti

Cette liste est légèrement réduite, l’Inde et les Philippines ayant été retirées de la liste.

Le service postal suspend temporairement l’acceptation du courrier international de Global Express Guarantee® (GXG®) vers les destinations suivantes :

Bhoutan, Burundi, Cap-Vert, Tchad, Guinée équatoriale, Érythrée, Polynésie française, Gambie, Guinée-Bissau, Kirbati, Laos, Liberia, Maurice, Mongolie, Népal, Île Norfolk, République du Congo, Rwanda, Samoa, Seychelles, Timor-Leste, Ouganda, Vanuatu, Wallis et Futuna.

Politique de remboursement

Selon le DMM 604.9.2.3, les clients ont droit à un remboursement complet de leurs frais de port lorsque le service vers le pays de destination est suspendu.

Les procédures détaillées pour obtenir le remboursement des frais d’affranchissement de détail, eVS, PC Postage, et
Le courrier entré par la BMEU peut être trouvé à l’adresse suivante : https://postalpro.usps.com/international-refunds

Courrier diplomatique

Il existe des suspensions de service pour certains codes postaux des DPD. Veuillez consulter notre poste USPS sur les perturbations intérieures pour plus de détails.

Liste des pays d’exportation communs pour les commerçants américains

Voici la dernière mise à jour du service postal américain concernant les envois internationaux et les opérations dans le pays qui sont des pays d’exportation populaires pour les commerçants américains. La liste est divisée en sections :

  • Amérique du Nord et Caraïbes
  • Europe (y compris EuroAsie)
  • Amérique du Sud
  • Asie
  • Australie/Océanie

À côté de chaque pays se trouve la date de la dernière directive du service postal américain pour ce pays. Nous mettrons ce poste à jour au fur et à mesure que de nouvelles informations seront disponibles.


Amérique du Nord et Caraïbes

Canada – 3/25/2020

Postes Canada informe que des mesures supplémentaires sont prises en réponse à la propagation du coronavirus (COVID-19). Afin d’éliminer l’interaction avec les clients à leur porte et conformément aux exigences d’éloignement physique, Postes Canada a mis en place des procédures de livraison révisées.

Les articles en provenance des États-Unis qui nécessitent le paiement de droits de douane et de taxes seront envoyés de nos dépôts à un bureau de poste de détail pour y être collectés.

Les clients recevront une carte d’avis de passage leur indiquant le bureau de poste qui détient leur article. Tous les autres envois qui nécessiteraient normalement une signature seront laissés dans un endroit sûr sans obtenir de signature du destinataire.

Ce changement élimine la nécessité d’obtenir une signature sur le pas de la porte et réduit considérablement le nombre de colis envoyés aux bureaux de la poste canadienne pour être collectés.

Postes Canada continuera de surveiller la situation COVID-19, qui évolue rapidement, et suivra activement les orientations et les recommandations de sécurité émises par l’Agence de santé publique du Canada.

République dominicaine – 18/04/2020

La poste de la République dominicaine informe qu’elle déclare une situation de force majeure pour les lettres et les colis suite aux mesures gouvernementales visant à limiter la propagation de COVID-19.

Parmi ces mesures figurent la fermeture des frontières du pays par voie terrestre, maritime et aérienne, avec des exceptions permettant le départ des citoyens étrangers et la livraison de fournitures à la population, la suspension des activités commerciales et diverses directives sur le séjour à domicile.

Jamaïque – 17/04/2020

Jamaica Post a prolongé jusqu’à nouvel ordre la suspension des normes de service et la situation de force majeure.

L’avis précédent est toujours valable

La poste jamaïcaine indique qu’elle ne peut actuellement expédier du courrier sortant directement à Miami, pour une livraison par le service postal américain, et à Trinité-et-Tobago.

Les envois de courrier pour d’autres destinations dans la région des Caraïbes et en Afrique, Asie, Europe, Océanie et Amérique du Sud sont suspendus.

Cela est dû à la réduction significative des possibilités de transport aérien et aux restrictions frontalières associées à la pandémie de coronavirus (COVID-19).

En outre, à l’exception du courrier destiné aux États-Unis ou à Trinidad et Tobago, la poste jamaïcaine suspend les services de transit pour toutes les classes de courrier et déclare une situation de force majeure.

Mexique – 3/31/2020

La poste mexicaine indique qu’elle ne maintiendra que les services à destination du Canada et des États-Unis en raison de l’annulation des vols internationaux du Mexique vers l’Amérique du Sud et d’autres continents comme l’Asie, l’Afrique et l’Europe.

On s’attend à des répercussions sur la qualité du service pour le courrier entrant et sortant.

La poste déclare un cas de force majeure pour tous les envois internationaux tels que les lettres, les colis et les services de courrier express en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19) qui affecte les services dans le monde entier.


Europe

Autriche – 3/20/2020

La poste autrichienne indique qu’elle n’est actuellement pas en mesure d’envoyer des lettres et des colis à un nombre sans cesse croissant de pays, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Union européenne, en raison de la suspension des vols sortants.

Elle cessera d’accepter le courrier pour les destinations où il n’y a pas de capacités de transport disponibles. En outre, la signature à la livraison des envois entrants sera suspendue afin d’éviter tout contact humain.

Tous les envois qui nécessitent la signature du destinataire sont désormais déposés dans sa boîte aux lettres ou dans un endroit sécurisé avec la signature de l’employé de la poste sur son appareil portable.

S’il est remis au destinataire en personne, l’employé signera également au nom du destinataire. Une situation de force majeure concernant la qualité du service a été déclarée jusqu’à ce que la situation soit redevenue normale.

Belgique – 3/20/2020

La poste belge indique qu’elle continuera à fonctionner normalement dans la mesure du possible. Toutefois, plusieurs mesures ont été mises en œuvre pour assurer la sécurité des clients et du personnel.

Les bureaux de poste resteront ouverts en général, mais seront fermés le samedi. Pour les envois intérieurs et internationaux entrants qui devraient normalement être signés, le facteur signera pour une livraison à la place du client (en présence de celui-ci).

La poste n’est plus en mesure de garantir les délais de livraison, les règles standard de signature à la livraison ou la disponibilité des données de suivi des envois.

En outre, étant donné la diminution du nombre de vols et de la capacité, la poste est temporairement incapable d’envoyer du courrier et des colis internationaux sortants vers des destinations en dehors de l’Europe.

Danemark – 3/31/2020

La poste danoise indique qu’elle ne peut envoyer du courrier qu’aux pays de l’Union européenne, à l’exception de Chypre et de Malte.

Il peut également envoyer du courrier au Canada, à Hong Kong, en Islande, en Iran, au Japon, en Corée du Sud, au Liechtenstein, en Norvège, au Qatar, en Russie, à Singapour, en Suisse, en Turquie, en Ukraine, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Vietnam. Cette liste est susceptible d’être modifiée.

La poste ne peut actuellement pas envoyer de courrier aux pays qui ne figurent pas sur la liste et/ou sur le site web en raison d’un manque de capacité de transport.

Elle déclare donc une situation de force majeure et a cessé d’accepter le courrier destiné à tous les pays concernés jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible.

En outre, afin de limiter la transmission du coronavirus (COVID-19), la signature à la livraison des envois entrants a été suspendue. La livraison sera effectuée par des méthodes qui limitent les contacts humains.

Estonie 4/3/2020

La poste estonienne informe qu’en raison de l’état d’urgence déclaré par le gouvernement jusqu’au 1er mai (sous réserve de modifications), des changements temporaires seront apportés aux services.

Elle ne peut plus garantir les normes de prestation de services et déclare une situation de force majeure. En outre, la poste a suspendu la signature à la livraison pour les envois entrants nécessitant une preuve de livraison afin d’éviter tout contact direct.

Les envois recommandés seront livrés dans les boîtes aux lettres dans la mesure du possible. En cas de livraison à la personne, le courrier inscrira le nom du destinataire sur un appareil portable, mais avec le mot « Courrier » à la place de la signature.

Les colis seront toujours remis au destinataire, mais à la place de la signature, il y aura une image d’une carte d’adresse, que le destinataire sera d’abord invité à signer.

Finlande – 3/23/2020

La poste finlandaise indique qu’elle ne pourra transporter que le courrier sortant destiné aux pays suivants, des retards étant à prévoir en raison de capacités limitées :

  • Tous les pays de l’UE, à l’exception de Chypre, de la Grèce, de l’Irlande, de Malte, de la Slovaquie et de l’Espagne.
  • Australie, Canada, Chine, Israël, Japon, Norvège, Fédération de Russie, Serbie, Suisse, Royaume-Uni et États-Unis.

La poste finlandaise déclare une situation de force majeure et suspend l’acceptation des envois postaux destinés à tous les autres pays jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible. Le courrier en transit ne peut être accepté vers aucun pays de destination, sauf s’il fait l’objet d’un accord bilatéral.

France – 4/22/2020

La Poste informe que le gouvernement a prolongé jusqu’au 11 mai les mesures visant à lutter contre la propagation de COVID-19.

La poste ne peut plus garantir ou maintenir les normes de livraison et déclare une situation de force majeure en ce qui concerne l’ensemble de ces normes.

La Poste a une capacité limitée pour envoyer du courrier sortant vers certains pays et n’accepte pas le courrier destiné à ces pays. En ce qui concerne le courrier entrant, les clients ne doivent pas envoyer de courrier non urgent à destination de la France.

Il existe des restrictions sur certains envois de lettres ainsi que sur la taille des colis. La signature à la livraison reste suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Les opérations se poursuivent avec une main-d’œuvre considérablement réduite. Les heures d’ouverture des bureaux de poste ont été modifiées et de nombreux bureaux qui avaient été fermés rouvriront progressivement.

L’avis précédent est toujours valable

La Poste indique qu’en raison des mesures prises en réponse à la pandémie de coronavirus (COVID-19), notamment le confinement à domicile de la majorité de la population, elle a mis en place une nouvelle organisation basée sur trois jours ouvrables par employé disponible pour travailler.

En conséquence, la capacité du réseau postal sera considérablement réduite. La Poste ne sera pas en mesure d’accepter les flux de lettres entrantes dans leur intégralité au cours des prochaines semaines.

Les efforts se concentreront sur les flux urgents et la livraison de petits paquets capables d’aider les personnes pendant cette période de confinement.

Il est conseillé aux clients de reporter les envois non urgents vers la France.

Allemagne – 27/3/2020

La Deutsche Post indique qu’elle n’est actuellement pas en mesure de transporter du courrier vers un nombre croissant de pays en raison d’un manque de capacité de transport suite à l’annulation de nombreux vols internationaux dans le cadre des mesures visant à limiter la propagation du coronavirus (COVID-19). Par conséquent, l’acceptation des envois postaux destinés aux pays touchés est suspendue.

Le poste indique que la liste des pays de destination concernés est susceptible de changer tous les jours grâce aux informations disponibles sur https://www.deutschepost.de/en/c/coronavirus.html. Des suspensions seront appliquées jusqu’à ce que des capacités de transport suffisantes soient disponibles.

En plus des mesures annoncées précédemment, la Deutsche Post prend des mesures pour réduire l’interaction directe avec les clients à leur porte.

Les envois entrants nécessitant un paiement par le destinataire, par exemple en cas de livraison contre remboursement ou de paiement de droits de douane et de taxes, seront acheminés vers un bureau de poste pour y être collectés.

Géorgie – 17/04/2020

Georgia Post informe que le gouvernement a prolongé jusqu’au 10 mai les mesures visant à réduire la propagation de COVID-19.

Cela inclut la suspension des services de signature et des normes de service. Le courrier qui, normalement, devrait être signé à la livraison, sera distribué aux clients indirectement. La poste géorgienne ne sera pas tenue de collecter et de fournir une preuve écrite de la livraison.

Il y a également de sérieux retards dans le trafic du courrier sortant vers toutes les destinations en raison de la suspension des vols. Une situation de force majeure demeure jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible.

Les clients doivent s’attendre à des retards dans le courrier entrant et sortant.

Grèce – 4/2/2020

Hellenic Post indique qu’elle n’est actuellement pas en mesure de transporter le courrier vers de nombreux pays en raison des mesures visant à limiter la transmission du coronavirus (COVID-19).

La poste hellénique ne pourra envoyer du courrier (lettres et colis) que vers l’Albanie, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, le Canada, la République tchèque, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Hongrie, l’Islande, l’Italie, le Japon, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Νorth la Macédoine, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, le Qatar, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse. Cette liste est susceptible d’être modifiée quotidiennement.

En outre, les clients doivent s’attendre à des retards en raison de capacités limitées et de difficultés majeures dans la collecte et la distribution du courrier.

Par conséquent, une situation de force majeure est déclarée et l’acceptation des lettres et colis destinés à tous les autres pays est suspendue jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible.

Islande – 4/3/2020

La poste islandaise indique qu’elle n’est actuellement pas en mesure d’envoyer des envois postaux vers des pays extérieurs à l’Union européenne, à l’exception de l’Australie, du Canada, de Hong Kong, du Japon, de la Corée du Sud, du Liechtenstein, de la Norvège, de la Fédération de Russie, de la Suisse, du Royaume-Uni et des États-Unis, en raison d’un manque de capacités de transport.

La poste islandaise déclare donc une situation de force majeure et a cessé d’accepter les envois postaux destinés à des pays non énumérés ci-dessus jusqu’à ce que des capacités de transport suffisantes soient disponibles.

Attendez-vous à des retards pour les envois postaux destinés aux pays figurant sur la liste. En outre, la signature à la livraison des envois entrants est suspendue.

La livraison sera effectuée par des méthodes qui limitent les contacts directs.

Ces mesures spéciales ont été mises en œuvre afin de réduire le risque de propagation du coronavirus (COVID-19) et d’assurer la sécurité du personnel et des clients en évitant tout contact direct.

Irlande – 19/03/2020

Une poste est actuellement limitée dans sa capacité à envoyer du courrier sortant vers certains pays et a cessé d’accepter le courrier pour ces pays jusqu’à ce qu’ils indiquent qu’ils sont en mesure de l’accepter et qu’une capacité de transport suffisante soit disponible.

Les détails de ces destinations peuvent être consultés sur le site https://www.anpost.com/Coronavirus/Mails-Parcels-services.

L’avis précédent est toujours valable

An Post informe qu’elle a suspendu la signature à la livraison des envois entrants afin de réduire le risque de propagation du coronavirus (COVID-19) et d’assurer la sécurité du personnel et des clients. La livraison sera effectuée par des méthodes qui limitent les contacts directs.

La poste n’est plus en mesure de remplir toutes ses obligations contractuelles, en particulier les normes de qualité de livraison, vers un certain nombre de destinations internationales en raison de la suspension des vols des compagnies aériennes.

Par conséquent, toutes les sanctions convenues par contrat, en particulier celles concernant les amendes, sont suspendues jusqu’à ce que ces vols reprennent leur horaire normal de fonctionnement.

Italie – 14/04/2020

Le poste italien informe que le gouvernement italien a encore prolongé la période d’application des mesures visant à minimiser la propagation de COVID-19 jusqu’au 3 mai 2020.

En outre, en raison d’un manque de capacité de transport suite à l’annulation de nombreux vols internationaux, elle n’est actuellement pas en mesure de transporter du courrier et des colis vers un nombre croissant de pays, et n’accepte plus les envois postaux destinés à ces pays jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible.

La liste des pays de destination concernés est susceptible de changer tous les jours, et est disponible ici : www.poste.it/files/1476515729674/spedizioni-internazionali-elenco-localita-non-servite-covid.pdf.

Avis précédent sur l’Italie (toujours valable)

Le poste italien informe que le gouvernement italien a prolongé la période d’application des mesures visant à minimiser la propagation de COVID-19 jusqu’au 13 avril 2020. Les clients doivent s’attendre à des perturbations.

La poste italienne indique qu’elle prend des mesures supplémentaires concernant l’acceptation et la livraison des colis.

Si le destinataire ne peut être contacté, ou dans le cas de colis adressés à des entreprises, des institutions culturelles, des activités commerciales et d’autres entités temporairement fermées, les envois peuvent être retournés à l’expéditeur après la première tentative de livraison.

La liste des municipalités concernées est mise à jour régulièrement et est disponible sur le site www.poste.it/emergenza-covid19.html.

En outre, afin de minimiser la propagation du coronavirus (COVID-19) et de protéger la santé des employés en permettant le traitement par une seule personne, seuls les colis de moins de 25 kg, de 120 cm de long et de 150 cm pour les trois dimensions combinées peuvent être acceptés. Les colis dépassant ces limites de poids et de taille ne seront pas acceptés jusqu’à nouvel ordre. Toutefois, ces restrictions ne s’appliquent pas aux dons.

Enfin, en raison du manque de capacité de transport, de la déclaration de force majeure et de la suspension des services postaux dans un certain nombre de pays, la poste met constamment à jour sa liste de destinations sortantes admises. Cette liste est disponible sur la page web ci-dessus.

Avis précédent sur l’Italie (toujours valable)

À compter du 10 mars, la poste italienne informe ses clients que l’ensemble du territoire italien est soumis à un certain nombre de mesures extraordinaires afin de minimiser la propagation de COVID-19 et de protéger le personnel et les clients de la Poste Italiane

En raison d’une réduction de la logistique et de la main-d’œuvre de la chaîne d’approvisionnement qui affectera le tri postal et la distribution, les clients doivent s’attendre à des répercussions majeures sur les opérations et le service d’arrivée et de départ (poste aux lettres, colis et EMS) jusqu’au 3 avril ou à une date ultérieure.

Une situation de force majeure a été déclarée et les normes de prestation de services ne peuvent être garanties tant que la situation n’est pas redevenue normale. Par conséquent, des restrictions sont en place pour les points suivants :

  • Les colis et les envois recommandés et assurés soumis à signature à la livraison qui nécessiteraient normalement la signature du destinataire peuvent, avec le consentement de ce dernier, être déposés dans la boîte aux lettres du destinataire ou dans un endroit sécurisé dans ses locaux, avec la signature du facteur sur son appareil portable.
  • Si le destinataire est absent ou souhaite retirer l’envoi dans un bureau de poste, un avis de passage spécial sera laissé dans sa boîte aux lettres, avec des instructions pour accéder au bureau de poste.
  • Les bureaux de poste seront soumis à des restrictions et à des conditions spéciales, notamment la fermeture exceptionnelle, pendant quelques jours, des locaux soumis à des mesures d’assainissement, ce qui entraîne des retards de livraison
  • Les envois contre remboursement seront disponibles dans les bureaux de poste et le destinataire sera informé au moyen d’une note spéciale laissée dans sa boîte aux lettres.
  • À compter du lundi 16 mars, la Poste Italiane ne pourra plus accepter le courrier commercial « PostaTarget » provenant de canaux d’entrée directe.

Un plan d’assainissement spécial, couvrant l’ensemble du réseau des bureaux de poste, des locaux postaux et de la flotte de véhicules, est en place depuis plusieurs semaines et se poursuivra jusqu’à la fin de cette épidémie.

Des équipements de sécurité personnelle sont également fournis dans l’ensemble de nos réseaux de vente au détail et de logistique pour protéger le personnel et gérer la présence des clients dans les bureaux de poste dans des conditions sûres.

Les aéroports restent ouverts, mais en raison de l’annulation de vols régionaux, la poste italienne détournera le courrier sortant sur certains vols de Rome Fiumicino, en demandant aux compagnies aériennes de fournir des solutions de transport routier de Milan à Rome.

Des solutions similaires sont proposées à d’autres partenaires pour le trafic sortant vers l’Italie. Le trafic de surface n’est pas limité. La poste italienne s’engage pleinement à maintenir ouverts et opérationnels ses centres de traitement du courrier international, ses centres de tri nationaux et son réseau de distribution, un certain nombre de dispositions spéciales étant mises en œuvre dans l’intérêt national au sens large.

Aucune autre modification des modalités de service n’est actuellement en place. Les dispositions énoncées ci-dessus resteront en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

La poste italienne suit la situation et prendra rapidement des mesures correctives en réponse à tout développement. Elle fournira également des mises à jour en temps utile dans la section dédiée de son site web, disponible à l’adresse https://www.poste.it/emergenza-covid19.html.

Lettonie – 4/10/2020

Le poste letton indique qu’il a prolongé la situation de force majeure jusqu’à nouvel ordre. Ceci est le résultat d’un état d’urgence prolongé au moins jusqu’au 12 mai en réponse à la pandémie COVID-19.

La poste ne peut plus garantir les normes de prestation de services. Elle a suspendu le traitement de tout le courrier international entrant et sortant acheminé par transport aérien de passagers jusqu’à nouvel ordre.

Elle s’efforcera de trouver d’autres moyens de transporter son courrier sortant par camion ou par avion-cargo. Les clients sont informés qu’il peut y avoir des retards importants.

À des fins préventives, les envois sont stockés dans un entrepôt pendant 72 heures avant le transport. La poste stockera également les envois postaux dans ses bureaux pendant une période pouvant aller jusqu’à 60 jours afin d’apaiser les inquiétudes des clients qui craignent de devoir retirer les envois immédiatement et de contribuer à réduire le flux de clients dans les bureaux de poste.

Luxembourg – 4/3/2020

La poste luxembourgeoise annonce que la distribution des lettres sera suspendue le 10 avril.

Post Luxembourg conseille que les opérations internationales et nationales se poursuivent normalement dans la mesure du possible. Toutefois, plusieurs mesures ont été mises en œuvre pour assurer la sécurité des clients et du personnel.

En général, les bureaux de poste resteront ouverts (à quelques exceptions près) mais seront fermés le samedi.

Pour les envois postaux nécessitant une signature à la livraison, la signature du destinataire sera remplacée par celle du transporteur postal, avec le code de livraison, dans le champ de signature.

Post Luxembourg n’est plus en mesure de garantir les délais de livraison ou de respecter les règles standard de signature à la livraison.

Monténégro – 4/10/2020

La poste du Monténégro indique qu’elle a partiellement repris le trafic de courrier international. Elle est désormais en mesure d’envoyer du courrier en Autriche, en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, en Italie, en Serbie et en Slovénie.

Il est également en mesure d’accepter tout le courrier entrant provenant de postes situées en Croatie, en Serbie et en Slovénie. La poste du Monténégro déclare qu’elle espère reprendre dès que possible l’échange de courrier avec les autres pays d’Europe et le reste du monde.

Pays-Bas – 4/10/2020

La poste néerlandaise indique qu’elle a apporté d’autres modifications à la procédure de distribution pour tous les envois internationaux entrants qui nécessiteraient normalement une signature.

Il ne fournit plus la signature du destinataire pour les envois recommandés, les colis ou les envois de courrier express.

D’autres preuves de livraison ont été mises en place, notamment la signature du livreur, les trois derniers chiffres de la carte d’identité du destinataire ou simplement un scan de la preuve de livraison.

Norvège – 19/03/2020

La poste norvégienne indique qu’elle n’est actuellement pas en mesure d’envoyer des envois postaux vers des pays extérieurs à l’Union européenne, à l’exception de l’Australie, du Brésil, du Canada, de Hong Kong, de l’Islande, d’Israël, du Japon, de la Corée du Sud, du Liechtenstein, de la Nouvelle-Zélande, des Philippines, de Singapour, de la Suisse, de la Thaïlande, de la Turquie, des Émirats arabes unis et du Royaume-Uni.

La poste norvégienne déclare une situation de force majeure et a cessé d’accepter les envois postaux destinés à des pays non énumérés ci-dessus jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible.

Ces mesures temporaires sont dues au manque de capacité de transport, car des mesures sont prises pour limiter la transmission du coronavirus (COVID-19).

Pologne – 3/20/2020

La poste polonaise informe que son unité de courrier aérien à Varsovie va déménager vers un nouvel emplacement du 17 au 29 février. Des interruptions périodiques du courrier international sortant et entrant sont possibles jusqu’au 10 mars.

Portugal – 4/22/2020

Le poste portugais informe que le gouvernement a prolongé jusqu’au 2 mai les mesures visant à lutter contre la propagation de COVID-19. Les restrictions de service et la situation de force majeure sont prolongées jusqu’à nouvel ordre.

L’avis précédent est toujours valable

La poste portugaise indique qu’elle subit de graves conséquences sur la qualité du service du courrier international entrant et sortant en raison des mesures gouvernementales destinées à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19).

Cela inclut un état d’urgence prolongé jusqu’au 17 avril au moins.

Pour éliminer l’interaction des clients à la porte et répondre aux exigences de distance physique, les envois recommandés sont désormais déposés dans des boîtes aux lettres, à l’exception des envois recommandés avec services spéciaux associés pour lesquels l’employé de la poste demandera le nom du destinataire et l’inscrira dans le champ de signature de l’appareil portatif.

Les envois faisant l’objet d’un avis de passage peuvent désormais être retirés aux guichets et bureaux de poste pendant une période plus longue, à savoir 15 jours ouvrables.

La poste continue à ne pas pouvoir expédier des envois postaux vers de nombreuses destinations en raison de la situation extrêmement difficile du transport aérien.

Veuillez consulter le site www.ctt.pt/transversais/alertas-envios-internacionais#fndtn-tab1 pour obtenir des informations actualisées sur les pays.

La poste n’est actuellement pas en mesure de remplir ses obligations contractuelles, notamment en ce qui concerne les délais de livraison, les règles standard de signature à la livraison, la remise en main propre, le suivi des envois, le traitement des contre-remboursements et la valeur assurée.

Par conséquent, la situation de force majeure déclarée précédemment est prolongée jusqu’à nouvel ordre.

Serbie – 4/2/2020

La poste serbe indique qu’elle n’est plus en mesure d’expédier des envois postaux vers la majorité des destinations en raison de la situation difficile du transport aérien.

Elle suspend donc temporairement l’envoi de tous les types d’envois postaux vers 186 destinations internationales.

Actuellement, la poste continue d’expédier des lettres et des colis vers un certain nombre de pays, dont les États-Unis, d’où elle peut également recevoir des lettres, des colis et des envois de courrier express.

Ces changements affectent la qualité du service national et international et la poste serbe ne peut pas garantir les normes de prestation de service pendant l’état de force majeure actuel.

Slovaquie – 4/3/2020

La poste slovaque indique qu’elle a pris des mesures pour éliminer l’interaction avec les clients au seuil de la porte et répondre aux exigences de distance physique en réponse au coronavirus (COVID-19).

Elle a suspendu la collecte d’une signature à la livraison pour les lettres recommandées entrantes, qui sont désormais placées dans la boîte aux lettres du destinataire et dont les détails sont consignés dans des registres de livraison.

Si cela n’est pas possible, les envois seront stockés au bureau de poste de livraison. Il en va de même pour le courrier ordinaire, y compris les petits colis.

Les envois enregistrés entrants avec des services à valeur ajoutée constituent une exception. Ces livraisons ont été suspendues et les envois seront conservés au bureau de poste. Des mesures supplémentaires sont également en place. Les opérations intérieures, y compris la distribution du courrier, se poursuivent dans ces conditions adaptées.

La poste slovaque ne peut envoyer du courrier qu’aux pays de l’Union européenne (à l’exception de Chypre, de la Grèce, de l’Irlande, de Malte et de l’Espagne), ainsi qu’au Belarus, au Canada, à la Serbie, à la Suisse, à l’Ukraine, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Elle continuera à accepter les lettres et les colis envoyés vers des destinations pour lesquelles des capacités de transport sont disponibles. Le courrier en transit ne peut être accepté vers aucun pays de destination, sauf accord bilatéral.

Espagne – 4/8/2020

La poste espagnole est désormais en mesure d’envoyer des lettres et des colis aux États-Unis et dans un certain nombre d’autres pays grâce à l’amélioration de la situation du transport international.

De nouvelles liaisons devraient être ouvertes dans les prochaines semaines, grâce à une plus grande disponibilité des liaisons aériennes et à la coopération entre les opérateurs postaux utilisant le transit fermé et le transport routier partagé à partir de l’Europe centrale.

Toutefois, la poste espagnole ne peut pas accepter de lettres ou de colis pour les destinations vers lesquelles il n’y a pas de capacité de transport. Dans ces circonstances, la situation de force majeure précédemment annoncée se poursuit.

De plus, le gouvernement a prolongé l’état d’alerte jusqu’au 10 mai. Cela continuera à avoir un impact majeur sur les opérations et la qualité de service pour tous les types de courrier entrant et sortant.

L’avis précédent est toujours valable

La poste espagnole indique qu’en raison de la suspension des vols à destination et en provenance du pays, elle ne peut actuellement envoyer du courrier que vers les pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Colombie, Corée du Sud, États-Unis, Fédération de Russie, Finlande, France, Hongrie, Inde, Irlande, Israël, Italie, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

Elle déclare donc une situation de force majeure et a cessé d’accepter le courrier pour tous les pays autres que ceux figurant sur la liste jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible.

De plus, le gouvernement a prolongé l’état d’alerte jusqu’au 26 avril afin de réduire le risque de propagation du coronavirus.

Cela aura un impact majeur sur les opérations et, par conséquent, sur la qualité du service pour tous les types de courrier entrant et sortant.

Suisse – 3/25/2020

La Poste Suisse a modifié son processus de livraison pour tous les envois nécessitant une signature à la livraison afin de minimiser la propagation du coronavirus (COVID-19) et conformément aux directives émises par le gouvernement suisse.

Le courrier nécessitant une signature à la livraison ne sera pas signé par le destinataire. Au lieu de la signature du destinataire, l’agent de distribution entrera un code dans le champ de signature de l’appareil portable. Cette mesure temporaire s’appliquera jusqu’à nouvel ordre.

La Poste Suisse n’est plus en mesure de garantir les normes relatives au courrier entrant et sortant et invoque jusqu’à nouvel ordre une situation de force majeure en ce qui concerne la qualité du service et la rémunération de toutes les catégories d’envois.

Suède – 3/31/20

La poste suédoise indique qu’elle ne peut envoyer du courrier qu’aux pays de l’Union européenne, à l’exception de Chypre et de Malte.

Il peut également envoyer du courrier au Canada, à Hong Kong, en Islande, en Iran, au Japon, en Corée du Sud, au Liechtenstein, en Norvège, au Qatar, en Russie, à Singapour, en Suisse, en Turquie, en Ukraine, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Vietnam. Cette liste est susceptible d’être modifiée.

La poste n’est actuellement pas en mesure d’envoyer du courrier aux pays qui ne figurent pas sur la liste et/ou sur la liste régulièrement mise à jour disponible sur le site web en raison d’un manque de capacité de transport.

Elle déclare donc une situation de force majeure et a cessé d’accepter le courrier destiné à tous les pays concernés jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible.

En outre, la signature à la livraison des articles entrants est suspendue, à l’exception des articles qui sont livrés par un point de vente au détail. La livraison sera effectuée par des méthodes qui limitent le contact humain.

Turquie – 4/2/2020

En raison des mesures imposées par les autorités pour limiter la propagation du coronavirus (COVID-19), notamment l’annulation de nombreux vols internationaux, la poste turque n’est plus en mesure d’envoyer des envois postaux vers un certain nombre de pays en raison du manque de capacité de transport.

La poste déclare donc une situation de force majeure et les clients doivent s’attendre à des retards pour tous les autres envois postaux entrants et sortants.

Le Royaume-Uni – 19/03/2020

Le groupe Royal Mail (Royal Mail and Parcelforce Worldwide), dans le cadre des mesures britanniques visant à minimiser la propagation du coronavirus (COVID-19), modifie le processus de livraison de tous les envois postaux nécessitant une signature à la livraison.

Ces articles ne seront pas toujours signés par le destinataire. Lorsque le destinataire n’a pas pu signer pour l’article mais l’a reçu, un code sera entré dans l’appareil portatif, et cela constituera une preuve de réception.

En outre, Royal Mail Group indique qu’il ne peut plus garantir les normes de prestation de services qui s’appliquent dans le cadre de l’UPU et des accords bilatéraux et multilatéraux associés ou connexes avec les opérateurs désignés et tout tiers intéressé, et invoque la force majeure et des dispositions analogues à ces normes.

Ukraine – 3/27/2020

La poste ukrainienne conseille à ses clients de s’attendre à des retards dans la distribution de tout le courrier entrant.

De graves retards sont également à prévoir pour le courrier sortant vers toutes les destinations en raison des suspensions de vols.

Une situation de force majeure est déclarée jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible. Les centres opérationnels nationaux et internationaux restent ouverts et continuent à fonctionner.

Afin de réduire au minimum les contacts humains, des méthodes indirectes seront mises en œuvre temporairement pour la distribution d’envois postaux qui nécessiteraient normalement la signature du destinataire à la livraison.

La preuve écrite de la livraison est temporairement suspendue dans ces circonstances particulières.

La poste ukrainienne informe qu’en plus des mesures communiquées précédemment et prises à la suite de la pandémie de coronavirus (COVID-19), il faut s’attendre à des retards dans la livraison de tout le courrier entrant et la preuve écrite de la livraison est temporairement suspendue.

Les envois postaux recommandés (autres que les convocations) seront laissés dans les boîtes aux lettres des destinataires, et les envois postaux internationaux entrants seront stockés gratuitement dans les bureaux de poste jusqu’à la fin de l’état d’urgence.

Fédération de Russie – 27/3/2020

La poste russe indique qu’à compter du 28 mars, elle n’obtiendra plus de signature du destinataire à la porte pour les envois postaux nécessitant une signature à la livraison, afin de réduire les interactions humaines.

En cas d’échec d’une tentative de livraison à domicile, le destinataire recevra une notification lui demandant de retirer l’article dans un bureau de poste désigné.

En outre, en raison des mesures visant à minimiser la propagation du coronavirus (COVID-19), la poste russe n’est pas en mesure de garantir le respect des normes de distribution et invoque une situation de force majeure en ce qui concerne la qualité du service et la rémunération pour toutes les catégories d’envois jusqu’à nouvel ordre.


Amérique du Sud et Amérique centrale

Argentine – 18/04/2020

Le poste argentin informe que le gouvernement a prolongé l’isolement social jusqu’au 27 avril. Les mesures annoncées précédemment continuent de s’appliquer.

L’avis précédent est toujours valable

Le poste argentin indique qu’il restera ouvert et fournira des services pendant l’isolement social obligatoire imposé par le gouvernement jusqu’au 12 avril.

Toutefois, en raison de l’annulation de nombreux vols internationaux et de la diminution de la capacité de transport, elle n’est pas en mesure de transporter le courrier vers un nombre croissant de pays.

En outre, dans le cadre des mesures de santé et de sécurité visant à limiter la propagation du coronavirus (COVID-19), aucune signature ne sera exigée à la livraison.

Au lieu de cela, l’employé de la poste demandera au destinataire une pièce d’identité et notera le numéro dans le champ de signature.

Ces circonstances affecteront la qualité du service pour toutes les catégories de courrier entrant et sortant et une situation de force majeure est invoquée car la poste n’est pas en mesure de garantir des normes de service de distribution conformes à la réglementation.

Brésil – 3/23/2020

Le poste brésilien a mis en place des mesures pour minimiser la propagation du coronavirus (COVID-19). Jusqu’à nouvel ordre, les envois postaux nécessitant une signature à la livraison ne seront plus signés au moment de la remise au destinataire.

En outre, en raison de la suspension des vols, les services de transit seront temporairement indisponibles.

Les clients sont informés que la qualité des services internationaux entrants et sortants peut être gravement affectée. En conséquence, les normes de prestation de services ne peuvent être garanties et une situation de force majeure est invoquée.

Chili – 3/25/2020

La poste chilienne n’est pas en mesure d’accepter ou d’expédier le courrier international sortant en raison de la suspension des vols en provenance du Chili et du manque de transport qui en résulte. Elle suit la situation et adoptera des mesures correctives au fur et à mesure de l’évolution de la situation.

Colombie – 17/04/2020

La poste colombienne informe que les mesures précédemment communiquées affectant les opérations demeurent et continuent à causer des retards importants pour tout le courrier international entrant et sortant.

Des mesures supplémentaires ont été prises pour limiter les contacts physiques avec les clients au point de livraison en raison de l’urgence sanitaire provoquée par la propagation du coronavirus (COVID-19).

En raison de la déclaration de force majeure, de l’annulation de vols internationaux et des mesures prises par les pays et leurs opérateurs désignés, la poste n’est pas en mesure d’envoyer des lettres et des colis aux différents pays membres.

Pour plus d’informations, consultez le site www.4-72.com.co. La poste colombienne continuera à fournir des services dans le cadre des restrictions causées par cette crise mondiale tout en prenant les mesures nécessaires pour protéger les employés et les clients.

L’avis précédent est toujours valable

La poste colombienne indique qu’en raison de l’urgence résultant de la propagation du coronavirus (COVID-19), les clients doivent s’attendre à des retards importants dans tous les services de courrier international entrants et sortants.

Il existe un certain nombre de facteurs. Les compagnies aériennes ont interrompu leurs vols vers l’Europe, l’Asie, l’Afrique et certains pays d’Amérique latine et des Caraïbes jusqu’à nouvel ordre, en invoquant la force majeure.

Les opérations sont soumises à des mesures et des restrictions gouvernementales nationales qui affectent les opérations, le traitement et le service à la clientèle.

Les horaires du personnel de livraison ont été réduits et la plupart des employés administratifs travaillent à domicile.

En outre, des mesures temporaires ont été introduites pour minimiser le contact humain lors de la distribution d’envois postaux qui nécessitent habituellement la signature du destinataire.

Guatemala – 4/3/2020

Le poste du Guatemala fonctionne avec 50 % de son personnel normal jusqu’au 12 avril 2020 (sous réserve de prolongation) dans le cadre des mesures gouvernementales visant à empêcher la propagation de COVID-19.

En outre, tous les bureaux de poste ont été fermés et seules les livraisons à domicile sont assurées par le personnel réduit, des mesures appropriées étant prises pour protéger les employés et les clients.

Ces mesures entraîneront des retards dans les livraisons et la qualité du service pour tous les types de courrier entrant et sortant. Les normes de prestation de services ne peuvent être garanties, c’est pourquoi une situation de force majeure est invoquée jusqu’à ce que la situation revienne à la normale.


Asie

Chine – 2/25/2020

La poste chinoise indique qu’elle prend des mesures pour prévenir et minimiser la propagation du coronavirus. Elle note que selon l’Organisation mondiale de la santé, les coronavirus ne survivent pas longtemps sur les objets.

La poste affirme qu’il est donc sûr de recevoir des envois postaux en provenance de Chine sans risque de contracter le virus.

Des mesures ont néanmoins été mises en œuvre pour assurer la sécurité du traitement du courrier et du personnel postal, notamment la désinfection des bureaux de poste, des centres de traitement et des véhicules de transport, ainsi que la surveillance de la santé physique du personnel postal.

Selon la poste chinoise, il faut s’attendre à des retards dans le transport, le traitement et la distribution du courrier.

Hong Kong – 27/03/2020

La poste de Hongkong a temporairement modifié son processus de livraison pour tous les envois nécessitant une signature à la livraison en réponse aux derniers développements concernant le coronavirus (COVID-19)

Indonésie – 3/31/2020

La poste indonésienne informe que les opérations pour tout le courrier sortant et entrant sont perturbées en raison des mesures prises par le gouvernement pour minimiser la propagation du coronavirus (COVID-19).

Les normes de livraison ne peuvent être garanties, la signature du destinataire à la livraison des articles entrants a été suspendue et une situation de force majeure a été déclarée jusqu’au 29 mai.

Japon – 4/2/2020

La poste japonaise indique qu’en raison du fait que de nombreux pays et territoires n’acceptent pas les envois postaux internationaux entrants, ou réduisent ou suspendent considérablement les vols à destination et en provenance du Japon en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19), ses performances en matière de transport ont considérablement diminué.

Par conséquent, l’acceptation des envois postaux internationaux par voie aérienne et par transport aérien de surface pour divers pays et territoires est temporairement suspendue à compter du 2 avril jusqu’à nouvel ordre.

Pour plus de détails, voir www.post.japanpost.jp/int/information/2020/0401_02_en.html.

Corée – 4/10/2020

La poste coréenne a suspendu jusqu’à nouvel ordre le traitement du courrier sortant à destination des pays supplémentaires énumérés ci-dessous.

  • Pays : Allemagne, Fédération de Russie, Singapour, Royaume-Uni
  • Postes cibles : courrier aérien sortant (lettres et colis postaux)
  • Exception : seul le SME est accepté pour ces pays.

L’avis précédent est toujours valable

Korea Post informe qu’elle a suspendu jusqu’à nouvel ordre le traitement de tout le courrier sortant à destination des pays supplémentaires suivants en raison de la suspension des vols résultant de l’épidémie et de la propagation rapide du coronavirus (COVID-19) : Le Costa Rica, la République dominicaine, Hawaï (États-Unis d’Amérique), l’Islande, les Pays-Bas, le Portugal, le Qatar, la Turquie, l’Ouganda et la Zambie ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre en raison de la suspension des vols résultant de l’apparition et de la propagation rapide du COVID-19.

La situation actuelle aura également des répercussions en termes de qualité de service pour tous les types de courrier entrant et sortant, car la poste coréenne ne sera plus en mesure de garantir les normes de qualité de service.

Par conséquent, une situation de force majeure est invoquée pour tous les types de services postaux en ce qui concerne la suspension du courrier sortant vers les pays susmentionnés jusqu’à ce que la situation soit redevenue normale.

L’avis précédent est toujours valable

Korea Post informe qu’elle a suspendu jusqu’à nouvel ordre le traitement de tout le courrier sortant à destination des pays suivants en raison de la suspension des vols résultant de l’épidémie et de la propagation rapide du coronavirus (COVID-19) :

Australie, Azerbaïdjan, Canada (seuls les envois du service de courrier express sont encore acceptés), Éthiopie, Guam, Jordanie, Liban, Lituanie, Macédoine du Nord, Pérou, Suisse, Tunisie, Autriche, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Chypre, Finlande, Géorgie, Ghana, Maldives, Mozambique, Oman, Pakistan, Roumanie, Rwanda et Tanzanie.

Philippines – 4/10/2020

La poste philippine, PHLPost, fournit des services limités afin de faciliter la distribution des envois postaux contenant des chèques et des fournitures médicales, ainsi que d’autres services essentiels pendant les quarantaines communautaires dans la région métropolitaine de Manille et le reste des îles Luzon (prolongées jusqu’au 30 avril 2020) et dans certaines zones des îles Visayas et Mindanao (dont la fin est prévue pour le 12 avril 2020).

PHLPost a obtenu une dérogation à la quarantaine communautaire en vigueur, à condition qu’elle respecte les mesures strictes de distanciation sociale imposées par le gouvernement philippin. À ce titre, elle conseille ce qui suit :

Entrant :

  • Les centres de traitement du courrier international (IMPC) fonctionnent avec un effectif réduit. Les envois seront traités et acheminés vers les bureaux de poste de distribution dès la reprise du travail normal à partir du 30 avril 2020.
  • Les envois postaux entrants reçus par les IMPC avant le 12 mars 2020 seront traités et transmis aux bureaux de poste de distribution dès la reprise de l’horaire normal de travail à partir du 30 avril 2020.

En partance :

  • Les expéditions internationales sortantes des IMPC restent suspendues jusqu’à la fin de la quarantaine communautaire dans la métropole de Manille et le reste des îles de Luçon le 30 avril 2020.
  • Les envois postaux sortants reçus avant le 12 mars 2020 par certains bureaux de poste situés dans la région métropolitaine de Manille et dans le reste des îles de Luçon seront traités et transmis aux IMPC si le transport terrestre est autorisé. Toutefois, le traitement et l’acheminement vers les pays de destination de ces envois postaux auront lieu à la reprise de l’horaire normal de travail à partir du 4 mai 2020.
  • Les envois postaux sortants reçus avant le 12 mars 2020 par les bureaux de poste des îles Visayas et de Mindanao seront transmis aux IMPC, puis traités et acheminés vers les pays de destination par les IMPC lors de la reprise de l’horaire normal de travail à partir du 4 mai 2020. Le transport vers les îles Visayas et Mindanao, qui sont totalement fermées depuis le 15 mars 2020, se fait uniquement par voie aérienne et maritime.

Les clients sont informés que le personnel du service clientèle de PHLPost peut être affecté par l’accès intermittent à l’internet. Ils sont donc encouragés à utiliser le courrier électronique pour communiquer leurs préoccupations concernant le service clientèle.

Singapour – 4/6/2020

La poste de Singapour n’est pas en mesure d’accepter les courriers en transit ouverts ou fermés de quelque nature que ce soit, quelle que soit leur destination, jusqu’à nouvel ordre.

La poste de Singapour a déclaré une situation de force majeure et opérera dans les conditions suivantes jusqu’à nouvel ordre, afin de minimiser la propagation du coronavirus (COVID-19).
Les envois postaux entrants :

  • La signature à la livraison est suspendue pour tous les envois postaux. Toutefois, la confirmation de la livraison sera fournie par des scanners d’événements de suivi pour les produits qui permettent le suivi.
  • Tous les objets de la taille d’une boîte aux lettres seront déposés dans des boîtes aux lettres. Les envois plus volumineux seront déposés dans des casiers à colis, des bureaux de poste ou des points de collecte pour être récupérés par le destinataire.
  • La preuve écrite obligatoire de la livraison est suspendue et la livraison sera considérée comme ayant eu lieu lorsque la collecte sera confirmée aux points de collecte désignés.

Ces mesures auront un impact sur la qualité du service pour tous les types de courrier entrant et devraient durer jusqu’à la fin de la pandémie.

Par conséquent, les normes de prestation de services à l’arrivée ne peuvent être garanties tant que la situation ne revient pas à la normale.

Les envois postaux sortants :

  • En raison du nombre limité de vols à destination et en provenance de Singapour, il faut s’attendre à des retards importants pour tout le courrier sortant acheminé par voie aérienne jusqu’à ce qu’une capacité de transport suffisante soit disponible.

Thaïlande – 4/2/2020

La poste thaïlandaise signale que l’état d’urgence imposé par le gouvernement jusqu’au 30 avril pourrait avoir de graves répercussions sur la qualité des services internationaux à l’arrivée et au départ, et que les normes de prestation de services ne peuvent plus être garanties.

La poste traite cette situation comme un cas de force majeure.

En outre, en raison de la suspension des vols en provenance et à destination de la Thaïlande, et du manque de capacité de transport qui en résulte, la poste thaïlandaise est actuellement dans l’incapacité d’envoyer du courrier à un nombre croissant de pays.

Consultez le site www.thailandpost.co.th/un/article_detail/article/11/17151 pour obtenir des informations actualisées sur ces pays.

Le traitement des envois entrants se poursuit, mais les clients doivent s’attendre à des retards pour tous les types de courrier entrant.

La signature à la livraison pour les services internationaux qui nécessiteraient normalement la signature du destinataire est toujours fournie dans la mesure du possible.

Dans le cas où le destinataire refuse de signer, le bureau de livraison signera au nom du destinataire.

Vietnam – 4/8/2020

La poste vietnamienne signale que la livraison du courrier dans la plupart des endroits peut être retardée et ne pas suivre les normes de service normales en raison des mesures gouvernementales visant à minimiser la propagation du coronavirus (COVID-19).


Afrique et Moyen-Orient

Jordanie – 4/22/20

La poste jordanienne indique que sa capacité à envoyer des lettres et des colis sortants est actuellement limitée aux envois destinés à la Turquie, à l’Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et au Royaume-Uni.

Toutefois, les normes de prestation de services ne peuvent être garanties et les envois peuvent être retardés jusqu’à ce que la situation revienne à la normale.

Le service de courrier express est disponible à l’échelle internationale pour toutes les destinations autres que l’Inde. Tous les envois entrants sont nettoyés et aucune signature n’est requise pour le courrier.

Un certain nombre de mesures ont été prises conformément aux recommandations locales et à celles de l’Organisation mondiale de la santé pour protéger la santé des clients et du personnel pendant la pandémie COVID-19.

Mali – 4/2/2020

Le poste du Mali indique qu’il ne pourra pas remplir ses obligations contractuelles, notamment celles relatives aux normes de qualité, en raison des mesures gouvernementales visant à limiter la propagation du coronavirus (COVID-19) jusqu’au 8 mai, ou toute autre date annoncée.

Ces mesures comprennent la suspension de tous les vols commerciaux (autres que les vols de fret) en provenance des pays touchés, ce qui a des répercussions sur les services postaux.

Togo – 4/8/2020

La poste togolaise informe qu’en raison de la pandémie COVID-19, diverses mesures gouvernementales auront un impact sur la collecte, la transmission et la distribution du courrier.

Les vols commerciaux à destination et en provenance de la plupart des autres pays ont été suspendus, en plus des restrictions de mouvement, des couvre-feux et de la fermeture des frontières terrestres.

Par conséquent, la poste ne pourra plus remplir ses obligations en matière de normes de traitement du courrier ni garantir la qualité du service pour les envois postaux, jusqu’à ce que la situation revienne à la normale.

Elle déclare donc un cas de force majeure pour toutes les catégories de courrier entrant et sortant, tout en continuant à fournir des services postaux dans la mesure du possible.


Océanie

Australie – 4/23/2020

Australia Post informe qu’elle a déclaré une situation de force majeure pour toutes les lettres, colis et envois de courrier express entrants et sortants jusqu’à nouvel ordre.

Les mesures de précaution imposées par le gouvernement pour freiner la propagation de COVID-19 affectent les opérations quotidiennes et les services offerts par les compagnies aériennes et les autres fournisseurs de transport.

Cela a un impact direct sur la qualité du service pour le courrier international entrant et sortant. Les clients doivent s’attendre à des retards de livraison.

L’avis précédent est toujours valable

Australia Post informe qu’elle a temporairement suspendu la signature à la livraison pour les envois entrants, avec effet immédiat, afin de limiter les méthodes de livraison en face à face et de réduire le risque de propagation du coronavirus (COVID-19).

Nouvelle-Zélande – 27/3/2020

La poste néo-zélandaise indique que, bien que le gouvernement ait déclaré un verrouillage dans le but de ralentir la propagation du coronavirus (COVID-19), la poste est une entreprise essentielle qui restera en activité dans la mesure du possible en vertu des dispositions et des règlements en vigueur concernant l’état d’urgence.

La poste néo-zélandaise ne peut plus garantir les normes de prestation de services, telles que les délais de livraison et autres mesures de qualité, et invoque une situation de force majeure en ce qui concerne ces normes jusqu’à nouvel ordre.

En outre, un certain nombre de mesures ont été mises en œuvre pour assurer la sécurité des clients et du personnel, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Il s’agit notamment de changements de livraison pour les articles nécessitant une signature et de la suppression des services de vente au comptoir, ce qui entraînera également une réduction de la capacité à accepter les articles internationaux sortants. Les entreprises qui sont réputées fournir des services essentiels peuvent toujours envoyer leurs produits.

Avec la suspension de nombreux vols et la réduction des capacités de transport, la poste néo-zélandaise est limitée dans sa capacité à envoyer du courrier sortant vers un certain nombre de pays.

Le tampon encreur pour limiter la perte de vos envois à l’international

Effectivement, la covid a perturbé bon nombre d’échanges à l’international. Les difficultés s’accumulent comme les retards d’acheminement et même certains pays sont toujours carrément inaccessibles. Ce retard dans l’acheminement et parfois le changement de type de fret à la dernière minute, du fret aérien vers le maritime, peut amener à une augmentation de perte de courriers et colis. Dans le cadre de votre entreprise, si vous êtes amené à devoir expédier régulièrement des colis et courrier important à l’international, il est peut-être préférable d’investir dans un tampon d’entreprise. Le mieux est de choisir le modèle le plus complet, comprenant :

  • le nom de votre société
  • vos coordonnées complètes (adresse, téléphone, mail)
  • le logo de votre entreprise

Le logo permettra d’identifier en un coup d’œil qu’il s’agit bien de votre société. Ensuite, les coordonnées complètes sont indispensables et notamment le mail à l’international, afin que vous puissiez être contacté, si votre courrier s’était égaré et qu’il venait à être retrouvé. Votre tampon vous servira également pour colis et courrier en France, et notamment pour la réception de ceux-ci. En effet, dans la plupart des cas le livreur vous demandera le tampon de l’entreprise à la place d’une simple signature. Si vous n’avez pas encore de tampon encreur au nom de votre société, vous pouvez suivre le lien pour le commander sur un site de qualité. Avec TGL, vous pourrez opter pour un tampon encreur de poche, si vous êtes amené à faire des déplacements professionnels régulièrement, un tampon manuel ou encore un tampon automatique. Vous pourrez également choisir votre nombre de lignes, et cela jusqu’à 9, ainsi que la couleur de l’encre. Le rouge, le bleu et le gris sont disponibles. En ce qui concerne la personnalisation de votre tampon encreur, cela se fait très facilement et directement sur le site. Il vous suffit d’inscrire ce que vous voulez faire apparaitre sur votre tampon dans les cases prévues pour chaque ligne. Vous pourrez choisir de mettre votre texte en italique ou encore en gras, ainsi que la taille de la police. Vous aurez également un aperçu immédiat de ce que cela va donner sur la droite de votre écran. Comme vous le voyez, il est très simple de personnaliser votre futur tampon encreur professionnel. En plus de cela, il s’agit d’un tampon fabriqué en France et la livraison est gratuite. Alors n’hésitez plus et passez commande pour envoyer et recevoir vos colis à l’international.

LISEZ PLUS : Situation des services postaux américains sur les services intérieurs et les envois

Il s’agit d’une liste des principaux pays d’exportation pour de nombreux commerçants américains en ligne. L’USPS maintient une page d’alerte de service international pour les informations sur les autres pays qui ont signalé des perturbations dues à l’urgence du coronavirus (COVID-19).

Avez-vous récemment expédié des commandes à l’étranger avec le service postal américain et quelle a été votre expérience concernant les délais de transit ?

Veuillez vous rendre sur notre groupe Facebook pour les vendeurs de petites entreprises et interagir avec d’autres propriétaires de petites entreprises.

Suivez-nous sur Facebook, Twitteret LinkedIn pour rester au courant des nouvelles et des informations commerciales pertinentes pour votre entreprise en ligne.