Si quelqu’un est arrêté, je demande que ce soit moi seul ».

0
84


Elon Musk rouvre l’usine de Tesla à Fremont, défiant un ordre d’abri sur place dans tout le comté d’Alameda en Californie. Naturellement, le PDG a fait l’annonce sur Twitter, avec une pointe de martyre en plus :

Tesla poursuit actuellement le comté d’Alameda. Comme l’a fait remarquer Ars Technica, la société soutient qu’elle devrait être exemptée des mesures de verrouillage du comté parce que le verrouillage à l’échelle de l’État ne couvrait pas les secteurs des « transports » et de l' »énergie » de l’économie. Tesla affirme qu’elle fait partie des deux secteurs.

Selon le New York Times, les responsables de la santé du comté et Tesla étaient sur le point d’accepter de rouvrir l’usine dès le 18 mai. Apparemment, Musk n’a pas pu attendre aussi longtemps, ce qui a déclenché le procès le week-end dernier.

Le musc a été l’une des voix les plus importantes pour dénoncer le verrouillage des coronavirus, en tweetant « L’AMÉRIQUE LIBRE MAINTENANT » à la fin du mois d’avril. Il a également affirmé que les autorités « emprisonnaient de force » des personnes dans leurs efforts pour réduire la propagation du coronavirus lors d’un appel à l’investissement, assimilant ces mesures au « fascisme ».

En réponse aux restrictions du comté d’Alameda, M. Musk a déclaré : « Tesla va maintenant déplacer son siège et ses futurs programmes au Texas/Nevada immédiatement. Si nous conservons ne serait-ce que l’activité de fabrication de Fremont, cela dépendra de la façon dont Tesla sera traité à l’avenir ».

Couverture de la Corona

Lisez notre couverture quotidienne sur la façon dont l’industrie technologique réagit au coronavirus et abonnez-vous à notre bulletin hebdomadaire Coronavirus in Context.

Pour des conseils et des astuces sur le travail à distance, consultez nos articles sur les quarts de croissance ici ou suivez-nous sur Twitter.