Poésie numérique – 5 façons de combiner les langages humain et informatique

0
186

Depuis le verrouillage, tout le monde a dû s’appuyer fortement sur les technologies numériques: que ce soit les réunions de travail Zoom et les longues chaînes de messagerie, les services de jeu et de streaming pour le divertissement, ou les plateformes de médias sociaux pour tout organiser, de l’épicerie aux manifestations. L’existence humaine est désormais imprégnée de langage informatique non humain.

Cela inclut la poésie. Les technologies numériques peuvent diffuser et publier de la poésie contemporaine, mais aussi la créer.

Les artistes numériques combinent les langages humain et informatique pour créer une poésie numérique, qui peut être regroupée en au moins cinq genres.

1. Poésie générative

Les poèmes génératifs utilisent un programme ou un algorithme pour générer du texte poétique à partir d’une base de données de mots et d’expressions écrites ou recueillies par le poète numérique.

Le poème peut être exécuté pendant une période fixe, un nombre fixe de fois ou indéfiniment. Dial de Lai-Tze Fan et Nick Montfort, par exemple, est un poème génératif qui représente une communication en réseau et à distance. Il représente deux voix isolées engagées dans un dialogue au fil du temps. Le temps peut être ajusté en cliquant sur les horloges au bas de ce travail intégré aux emoji.