L’indice de référence du pétrole américain chute de 13%, effaçant complètement la reprise de la semaine dernière

0
165


Les prix du pétrole ont poursuivi leur baisse mardi pour un deuxième jour consécutif, alors que les perspectives d’équilibre entre l’offre et la demande dans les mois à venir restent sombres.

Les contrats à terme West Texas Intermediate de référence des États-Unis pour juin ont chuté d’environ 13,8 % à 11,04 $ au moment de la rédaction du présent rapport. Les contrats à terme du Brent pour juillet ont baissé de 2,7 % à 22,45 $.

Cette baisse fait suite à la chute brutale de lundi, où le WTI a chuté de près de 25 % et a effacé une légère reprise affichée par les indices de référence du pétrole à la fin de la semaine dernière.

Le pétrole est confronté à une pénurie de stockage car la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19) a fortement réduit la demande. L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés ont convenu de réduire la production au début du mois après de rudes négociations, mais les analystes ont jugé cette mesure insuffisante.

Le Fonds pétrolier des États-Unis (ARCA : USO), un fonds négocié en bourse avec la plus grande exposition au pétrole, a déclaré lundi qu’il réduirait ses avoirs en contrats à terme sur le pétrole pour le reste de l’année.

Cela a encore renforcé les doutes sur les performances du pétrole dans les mois à venir, et le Fonds USO a chuté de 14,8 % lundi à 2,19 $.

« Le déménagement [by the USO]est une reconnaissance des sombres perspectives du secteur pétrolier américain en mai et juin », a déclaré à CNBC Cailin Birch, économiste mondiale à The Economist Intelligence Unit.

© 2020 Benzinga.com. Benzinga ne fournit pas de conseils en matière d’investissement. Tous droits réservés.