Les animaux nocturnes ne cessent de se perdre – et la pollution lumineuse est à blâmer

0
271

De nombreuses espèces animales nocturnes utilisent la lumière de la lune et des étoiles pour migrer la nuit à la recherche de nourriture, d’abri ou de compagnons. Mais dans notre étude récente, nous avons découvert comment la lumière artificielle perturbe ces migrations nocturnes.

L’éclairage électrique transforme notre monde. Environ 80% de la population mondiale vit désormais dans des endroits où le ciel nocturne est pollué par la lumière artificielle. Un tiers de l’humanité ne peut plus voir la Voie lactée – la galaxie à laquelle appartient notre système solaire. Mais la lumière la nuit a des effets plus profonds. Chez l’homme, la pollution lumineuse nocturne a été liée aux troubles du sommeil, à la dépression, à l’obésité et même à certains types de cancer.

Des études ont montré que les animaux nocturnes modifient leur comportement même avec de légers changements dans les niveaux de lumière nocturne. Les bousiers deviennent désorientés lors de la navigation dans les paysages si la pollution lumineuse les empêche de voir les étoiles. La lumière peut également changer la façon dont les espèces interagissent les unes avec les autres. Les insectes comme les papillons de nuit sont plus vulnérables à être mangés par les chauves-souris lorsque la lumière réduit leur efficacité à échapper aux prédateurs.

Papillons de nuit encombrant un réverbère la nuit.