Le tout premier smartphone sous Android a 10 ans

0
630

Il y a 10 ans, le HTC G1 sortait aux Etats-Unis. Aussi connu sous le nom de Dream en France, ce smartphone était le tout premier à fonctionner sous Android. Un anniversaire qui apporte une pointe de nostalgie, mais qui a aussi permis aux internautes de se rappeler des évolutions majeures des smartphones. L’occasion, aussi, pour certaines marques de confirmer les innovations qu’elles prévoient sur leurs prochains modèles.

Un smartphone qui cumulait les retards

Le premier smartphone sous Android était lancé à l’initiative de Google, qui cherchait à se positionner face aux innovations apportées par Apple. La marque à la pomme, qui avait sorti l’iPhone quelques mois plus tôt, avait gagné une longueur d’avance. À sa sortie, le G1 Dream présentait un clavier physique, mais également un trackball, qu’il présentait alors comme des valeurs sûres face à l’écran tactile. Résultat d’une collaboration entre HTC et Google, ce premier smartphone sous Android voulait apporter une alternative au produit sous iOS… mais avait bien du mal à s’imposer sur le marché. La firme de Mountain View n’avait pas choisi la facilité pour se frayer un chemin vers le cœur du public. Doté de dispositifs dépassés, parvenant à peine à rester performants dans un secteur en constante évolution, l’appareil avait du mal à se faire une place sur le marché.

Au moment de son lancement, le créateur d’Android s’évertue à citer les raisons pour lesquelles sont système d’exploitation était, selon lui, supérieur à celui de l’iPhone. Dès cette première tentative, Google avait, en effet, choisi de mettre en avant un OS open-source, radicalement différent de l’iOS.

Le défi, qui était d’offrir une plateforme multitâche, laissait déjà entrevoir l’avenir du système d’exploitation. Car à ses débuts, Android avait déjà la capacité de faire tourner plusieurs programmes en même temps, contrairement à l’iPhone qui ne pouvait lancer qu’une application unique à la fois. Parmi les premiers modèles commercialisés du G1 Dream, certains présentaient une version root du système d’exploitation. Cette version, qui permettait aux utilisateurs d’en modifier le code, admettait un reboot du smartphone.

Un anniversaire marqué par l’annonce d’une innovation

Si l’anniversaire du premier smartphone sous Android a lancé une vague de nostalgie auprès des fans de la première heure, il a aussi présenté une occasion pour certaines marques de parler de leurs prochaines innovations. C’est le cas de Huawei, qui a fait savoir que son smartphone pliable. L’entreprise chinoise, qui ne se cache pas de vouloir concurrencer Samsung et Apple, affirme que son modèle pliable sera compatible avec la 5G.

Un projet ambitieux qui a toutes les chances de confirmer le statut de leader d’Huawei, lancé dans une politique d’excellence, la marque semble déterminée à sortir un modèle qui défie les prototypes de Samsung. Ce dernier, qui avait laissé entendre que sa version du smartphone pliable sortirait avant la fin de l’année, se retrouve coursé par le fabricant chinois qui accapare peu à peu le titre d’innovateur de référence. Huawei, qui se permet aujourd’hui de troller ses concurrents occidentaux, est devenu impossible à freiner.