La souris inclinée Logitech contre les douleurs au poignet

0
626

Les douleurs au poignet concernent la grande majorité des personnes utilisant régulièrement des installations informatiques. Logitech part en croisade contre ces douleurs qui gâchent la vie de bien des internautes, en proposant sa souris inclinée, spécialement conçue pour répondre aux besoins des utilisateurs.

Un modèle massif et original

Logitech ne se sera pas contenté de mettre au point un modèle de souris classique qui réduirait les douleurs au poignet. Consciente des besoins de ses utilisateurs, la marque choisit de revisiter le concept même de la souris informatique. Le gadget proposé aux internautes s’offre un design massif qui ne se laisse pas indifférent : la grosse souris améliore les interactions, en offrant une surface relevée sur le côté. L’inclinaison est de 57°, et se pose sur la droite de l’appareil.

Comme une souris classique, ce modèle possède bien deux touches principales, ainsi qu’une molette sur laquelle les utilisateurs pourront cliquer. La conception du dispositif retient également des boutons de navigation, perchés juste au-dessus du pouce. Ces attributs, plus minces que les boutons principaux, se mettent à disposition du doigt pour en simplifier la manipulation. La marque aura également intégré une touche de réglage, grâce à laquelle il est possible de paramétrer la vitesse du curseur.

La marque sera restée fidèle à sa réputation, en misant d’abord sur la praticité de l’appareil. Pour Logitech, le but n’est pas seulement de proposer une souris qui se démarque de la masse : il consiste aussi à mettre en avant une solution qui répondra aux besoins du plus grand nombre. Les caractéristiques de cette souris parlent d’elles-mêmes : la maison opte pour un prototype dont les actions sont programmables, et peuvent ainsi proposer une plus grande liberté d’action aux utilisateurs.

L’originalité de la structure se constate principalement au niveau de son design, qui ne ressemble à aucune autre souris sur le marché. C’est bien l’argument que Logitech compte mettre en avant pour atteindre ses cibles : le gadget se veut fonctionnel, et largement plus accessible que les modèles actuellement commercialisés par la marque.

Un petit monstre de technologie

Logitech ne pense pas mettre sur le marché un dispositif qui soit uniquement destiné à une seule activité. Le MX Vertical fonctionne ainsi par Bluetooth, et se dote d’une prise USB-C permettant une liaison filaire. L’appareil s’offre aussi la connexion sans fil de la marque, que les utilisateurs peuvent retrouver sur la plupart de ses prototypes. Doté d’une solide batterie, il propose une autonomie de 4 mois pour une utilisation normale, et une séquence de 3h si la source d’énergie est vide.

Pour le fabricant, la mobilité du modèle semble également représenter un argument de taille : avec ses 135 grammes, la souris verticale s’arme d’un capteur de 4000 dpi, Le MX Vertical devrait être disponible au mois de septembre, et est actuellement accessible en précommande pour 109 €. Si c’est la première souris verticale de la marque, le concept n’est pas nouveau, car plusieurs constructeurs proposent ce type de produit.