La NBA est-elle maintenant pro-marijuana ?

0
1110

Par Brendan Bures de The Fresh Toast, fourni exclusivement à Benzinga Cannabis.

Non seulement le chef du syndicat des joueurs de la NBA a rejoint le conseil d’administration de Cresco Labs, mais la ligue a suspendu les tests de consommation de marijuana.

La National Basketball Association reviendra le 31 juillet sous un système de « bulle » à Orlando. Seules 22 équipes participeront à une saison régulière abrégée organisée au complexe sportif ESPN Wide World of Sports sur les terrains de Disney World avant le début des éliminatoires. Si les joueurs se sentent stressés par la compétition ou par un coronavirus, il y a une bonne nouvelle : ils peuvent consommer de la marijuana sans répercussion.

Selon L’athlétiqueShams Charania, la NBA ne procédera pas à des tests de dépistage de drogues récréatives pendant que les joueurs vivent dans la bulle Disney. Les tests de dépistage de drogues améliorant les performances vont toutefois reprendre.

La NBA n’a pas effectué de tests de dépistage de drogues sur les joueurs pendant toute la période d’arrêt du coronavirus, ce qui signifie que les joueurs étaient libres de consommer de la marijuana à des fins récréatives au cours des deux derniers mois. La superstar Kevin Durant a déjà plaidé pour que les joueurs puissent consommer de la marijuana. Le commissaire Adam Silver, cependant, a qualifié cette question de « compliquée » et s’est inquiété du message que la ligue enverrait à ses jeunes fans. Silver a ajouté que la ligue ne s’inquiète pas si les joueurs fument du cannabis légalement pendant ses vacances d’été annuelles.

RELATIVES : Cannabis post-pandémique : Amazon, Uber et d’autres services de livraison courants sont-ils l’avenir ?

« Lorsque nous changeons de politique, nous devons être très prudents car nous envoyons clairement un message aux jeunes », a déclaré Mme Silver. « Comme pour l’alcool, il faut apprendre aux jeunes comment utiliser une substance de manière appropriée et responsable pour ne pas se laisser submerger par la vie ».

La NBA s'intéresse à la marijuana pour les joueurs, mais s'inquiète de la

Photo prise par takeapic via Pixabay

Quel message la directrice exécutive de la NBA Players Union, Michele Roberts, vient-elle d’envoyer ? Cresco Labs, un opérateur de marijuana multi-états, a annoncé mercredi que Roberts avait rejoint le conseil d’administration de la société. Roberts est la première femme et personne de couleur à rejoindre le conseil d’administration de Cresco.

Dans une déclaration, Mme Roberts a déclaré qu’elle se réjouissait de faire progresser les produits de Cresco Labs et les missions de la marijuana médicale. Elle a ajouté qu’elle « s’engage également à soutenir les efforts de Cresco’s Labs en matière de responsabilité sociale, qui se concentrent sur la première initiative nationale de l’industrie en faveur de l’équité sociale et du développement de l’éducation, afin d’améliorer à la fois la vie des individus et celle des communautés sous-représentées ».

RELATIVES : La consommation de marijuana vous aide-t-elle à perdre ou à prendre du poids ?

M. Roberts a précédemment exprimé son soutien aux joueurs de la NBA utilisant de la marijuana à des fins médicales, déclarant en 2018 « il y a des signes substantiels qui soutiennent son efficacité et la valeur qu’elle a pour nous, en particulier la gestion de la douleur. Nous sommes en pourparlers avec la ligue pour voir où nous pouvons aller avec elle ».

Photo par simonkr/Getty Images

Noticias sobre cannabis en Español en El Planteo.

© 2020 Benzinga.com. Benzinga ne fournit pas de conseils en matière d’investissement. Tous droits réservés.


Article précédentLe Samsung Galaxy Z Flip pliable est un succès, alors pourquoi ne pas nous laisser vous en offrir un gratuitement
Article suivantCommuniqués de presse sur les produits du commerce électronique : 14 juin 2020
Rédacteur spécialisé et passionné par l'économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l'économie, la finance et les technologies.