Facebook, Inc. (NASDAQ: FB), Walt Disney Company (The) (NYSE: DIS) – Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, déclare qu’il n’a pas de pacte secret avec l’administration Trump

0
116


Facebook Inc (NASDAQ: FB) Le PDG Mark Zuckerberg, qui fait face à un contrecoup croissant sur sa position sur la modération du contenu haineux sur la plate-forme de médias sociaux, a nié lundi avoir eu un pacte secret avec le président Donald Trump.

Qu’est-il arrivé

« Une critique spécifique que j’ai vue est qu’il y a beaucoup de gens qui ont dit que nous sommes peut-être trop sympathiques ou trop proches d’une certaine manière de l’administration Trump », a déclaré Zuckerberg, admettant qu’il avait parlé à Trump de  » de temps en temps », tout comme il s’est entretenu avec son prédécesseur et d’autres dirigeants mondiaux.

« Le fait que j’ai rencontré un chef d’État ne devrait pas être surprenant et ne suggère pas que nous ayons une sorte d’accord », a ajouté le PDG de Facebook.

L’entrepreneur milliardaire a déclaré à Axios qu’il «croyait profondément» à donner la parole aux gens, même s’il est en désaccord avec leurs opinions.

«Je crois en une définition large de la liberté d’expression, en particulier autour du discours politique – mais ce sont mes principes et je ne pense pas que ce soit une surprise pour personne», a-t-il noté.

Pourquoi est-ce important

Les organisations de défense des droits civiques demandent à Facebook d’améliorer le contrôle du discours de haine sur ses plateformes et ont appelé à un boycott publicitaire sous l’égide de la campagne «Stop Hate For Profit».

Compagnie Walt Disney (NYSE: DIS), qui a dépensé 210 millions de dollars en publicité sur Facebook et les plateformes de sa filiale Instagram au cours du seul premier semestre 2020, aurait rejoint le boycott, aux côtés d’autres grandes marques, telles que Starbucks Corporation (NASDAQ: SBUX), Verizon Communication Inc (NYSE: VZ), et Unilever Plc (NYSE: ONU).

Le boycott de la publicité devrait s’étendre au-delà du mois de juillet, car les pourparlers entre les groupes de défense des droits civiques et Facebook restent bloqués.

Action de prix

Les actions Facebook ont ​​clôturé de 1,4% en hausse à 245,42 $ lundi et se sont négociées essentiellement à plat dans la session après les heures.

© 2020 Benzinga.com. Benzinga ne fournit pas de conseil en investissement. Tous les droits sont réservés.