Amazon Prime, le service de livraison en 24h, limite les marges bénéficiaires du géant américain

0
809

Le programme de fidélité Prime d’Amazon permet d’accéder à de nombreux avantages, dont celui de profiter d’une livraison gratuite en moins de 24 heures top chrono aux USA. Le service a été mis en place parallèlement à la livraison standard gratuite en 2 jours qui requiert un coût minimum de 25 € d’achat et qui n’est pas applicable aux livres et autres articles volumineux.

Les abonnés à Prime peuvent, pour leurs parts, être livrés gratuitement en seulement 1 jour, peu importe les montants de leurs achats et sans limite du nombre des expéditions. Cet avantage est idéal pour les clients réguliers de la plateforme, puisque l’abonnement est proposé à seulement 49 € par an et permet par la même occasion de profiter de toutes les fonctionnalités d’Amazon, dont l’accès aux jours de vente flash Prime Day, Prime video, Prime Music et bien d’autres offres.

Amazon réalise des investissements à long terme pour son service de livraison premium

Le service de livraison en un jour fait partie de l’offre premium du géant du commerce numérique Amazon. C’est également l’une des grandes innovations technologiques du secteur, puisque la plateforme de vente en ligne est actuellement le pionnier de ce type de service. En permettant aux acheteurs de recevoir leurs colis en moins de 24 heures, il s’offre un programme de fidélisation plus efficace qu’aucun autre, en supplément de son catalogue enrichi de plusieurs millions de produits.

Les bases technologiques de la livraison en 1 jour proposée par Amazon

comment créer une société offshore?

Amazon a toujours voulu se lancer à la conquête des parts de marchés des supermarchés. Son grand obstacle pour y arriver était les délais de livraison qui étaient trop longs, alors que les clients des magasins pouvaient immédiatement disposer de leurs achats lors des paiements.

Pour réduire les délais de réception des commandes par ses clients, le géant de la vente en ligne décide d’y investir massivement. Entre autre, il réalise des placements dans des entreprises de robotique et effectue une véritable mise à jour de ses entrepôts. En effet, il y dispose actuellement de pas moins de 100 robots qui ont pour rôle d’accélérer les processus d’expédition des commandes.

Dans les entrepôts, on peut ainsi assister à un véritable ballet d’étagères, qui permettent aux produits des commandes d’être acheminés automatiquement vers les opérateurs humains de préparation de commande. Pour l’instant, les étapes d’emballage et de vérification nécessaires avant chaque expédition requièrent toujours la participation humaine.

Amazon, des investissements massifs dans les nouvelles technologies de l’automatisme et de l’intelligence artificielle

Les robots sont actuellement opérationnels dans les étapes de gestion des stocks. Voyant dans les installations automatisées le futur de la vente en ligne, Amazon a actuellement mis en place un programme de formation continue valant 700 millions USD pour 100 000 de ses salariés, autour des filières des nouvelles technologies informatiques et de l’intelligence artificielle.

Sa division Amazon Robots a également fait l’acquisition de nombreuses entreprises spécialisées dans le développement et la fabrication de robots, comme Kiva Systems acquis pour la modique somme de 775 millions USD et Canvas.

Amazon, les dessous financiers de la livraison en 1 jour

Pour l’instant, les récentes innovations de la plateforme ont permis à la firme d’engranger 63,4 milliards USD de chiffres d’affaires, soit une progression de 20%. Amazon aurait pu faire plus de bénéfices sans les énormes dépenses engendrées par les coûts de la livraison en 1 jour. Heureusement, les pertes sur les bénéfices ont été amorties par la hausse des ventes dans les services Prime.

L’automatisation de ses centres de traitement et d’expédition coûte cher à Amazon

L’automatisation est une étape cruciale du développement d’Amazon et l’unique solution lui permettant de proposer des délais de livraison toujours plus rapides. En particulier, les opérateurs assurant l’expédition des colis présentaient une cadence moyenne de 100 colis par heure. Grâce à la mise en place du système robotique, Amazon a permis à chaque opérateur de passer à 300 préparations de commande par heure.

D’ici 2025, le géant de la vente en ligne vise à automatiser l’ensemble de ses 55 entrepôts américains. A noter que l’automatisation des centres de traitement des commandes permet notamment à la firme d’économiser quelques 20 millions USD par an.

Les solutions envisagées par Amazon pour la livraison des commandes

En dehors des préparatifs d’expédition, la question du transport des colis jusqu’aux acheteurs est également un autre point important que l’entreprise se doit de résoudre pour raccourcir ses délais de livraison. Dans cette optique, elle a officialisé un projet d’investissement dans la firme Aurora qui se spécialise dans le secteur de la conduite autonome. C’est dans cette optique qu’Amazon est en train de lancer ses drones de livraison. L’objectif de l’entreprise de Jeff Bezos est notamment de créer son propre service de livraison pour ne plus dépendre des prestations de transporteurs tiers. En effet, il sera plus facile et moins cher de développer et de contrôler un service de livraison interne à la firme.

Amazon est donc en train d’étudier toutes les solutions pour lui permettre de disposer de son propre réseau de logistique, afin d’assurer des livraisons contrôlées de bout en bout. Cela lui permettrait de réaliser une économie d’au moins 1 milliard USD par an. Actuellement, Amazon met dans son axe de développement des solutions de préparation de commandes pour accélérer les expéditions. Pour les livraisons, il continue pour l’instant de se baser sur les services proposés par les experts UPS et Fedex. Il prévoit néanmoins de lancer son propre service de livraison, déjà baptisé Amazon Shipping.