Amazon alloue un budget de 700 millions USD pour former 100.000 de ses employés

0
379

Le leader mondial de l’e-commerce, Amazon, est plus que jamais décidé à renforcer l’automatisation de ses livraisons. L’énorme investissement de 700 millions de dollars pour donner des formations qualifiées à ses employés est orienté dans ce sens. En effet, le géant de la vente en ligne prend les devants, face aux difficultés de recrutement auxquelles il va avoir à faire face dans le cadre de la supervision et du pilotage des robots au sein de ses entrepôts. La firme affirme également que l’intervention humaine dans de nombreuses tâches reste essentielle, parmi de nombreuses étapes de traitement des commandes. Cela peut atténuer les inquiétudes concernant les risques de licenciement massifs à cause du remplacement de l’effectif humain par l’intelligence artificielle. Rappelons que d’ici 10 ans, Amazon projette d’automatiser entièrement ses entrepôts.

Amazon forme ses employés à l’automatisation

Des millions de commandes journalières sont actuellement traitées par Amazon dans ses entrepôts. Aux USA, ce ne sont pas moins de 300.000 employés qui s’attèlent aux différentes tâches de traitement des commandes. Ces travailleurs côtoient actuellement 100.000 robots qui aident à réduire les délais de préparation des colis.

Un investissement à long terme au niveau des salariés Amazon

L’allocation d’un budget de 700 millions USD dans un programme de formation interne complète la vision d’Amazon en termes d’automatisation. En effet, l’entreprise se doit dans le futur de recruter un personnel qualifié avec des compétences particulières en robotisation. Pour anticiper ces besoins, elle a opté pour la formation en interne de ses employés. Ce programme prévoit actuellement d’accueillir 100.000 profils, en ciblant surtout, mais pas seulement, des individus qui profitent déjà d’un certain bagage de compétences dans certaines filières. Entre autre, l’ingénierie logicielle et les postes techniques sont visées par ces offres de perfectionnement. En effet, face au défi que le groupe s’est imposé quant à révolutionner le domaine de la logistique et de la distribution, il peut lui être difficile de pourvoir ces postes. De plus, pour étoffer l’ensemble de ses effectifs dans ses 185 centres de traitement de commande répartis dans le monde, il va lui falloir faire un recrutement massif dans ces domaines de compétences. Pour atteindre plus facilement ses objectifs, assurer la montée en compétences de ses salariés lui permet aussi de faire bonne figure.

Les objectifs d’Amazon nécessitant des robots

Amazon est l’un des plus gros employeurs des USA avec ses 55 centres logistiques installés sur le sol américain et plus de 300.000 salariés. Des millions de commandes venant des quatre coins du monde y sont traités. Le rythme de chaque préparateur était d’environ 100 colis par heure avant l’insertion des robots dans la chaîne d’entreposage. Actuellement, plus de 300 produits par heure sont traités par chaque opérateur avec l’aide d’une machine. L’entrée en scène des robots a en effet pour objectif d’augmenter le volume des commandes traitées dans chaque entrepôt d’Amazon. A terme, la compagnie de Jeff Bezos vise surtout à réduire les délais de livraison des colis à seulement 30 minutes après la confirmation d’une commande aux USA. D’autre part, l’automatisation permet aussi à l’entreprise de réaliser une économie substantielle de l’ordre de 20 millions USD par an. En effet, même si les robots coûtent chers à l’achat, ils deviennent très vite rentables. Néanmoins, ces bénéfices passent nécessairement par la suppression de certains postes occupés par les salariés humains.

Les robots : une aubaine ou une menace pour les salariés chez Amazon ?

Il est certain que l’automatisation est une solution efficace de productivité, mais elle réduit grandement la nécessité d’une présence humaine, en tout cas permanente. Amazon invite néanmoins ses collaborateurs à faire partie de sa démarche de robotisation en intégrant son programme de formation.

Amazon favorise la montée en compétence de ses salariés

100.000 des employés d’Amazon vont officiellement bénéficier d’une formation continue pour être requalifiés. Pour cela, le groupe va allouer une moyenne de 7.000 $ pour chaque salarié sélectionné. Les cours concerneront surtout des compétences qui vont être essentielles à l’entreprise. Entre autre, cela englobe le développement et la maintenance d’application, avec des cours théoriques, mais aussi des séances de pratique. Cette formation est accessible aux profils non-techniques qui souhaitent se reconvertir dans l’ingénierie logicielle. Les personnes qui disposent déjà de certaines compétences en programmation peuvent aussi profiter des formations de support IT pour occuper des postes de techniciens, ou des cours axés vers l’apprentissage machine avec la possibilité d’obtention d’une certification AWS. A noter qu’Amazon propose l’intégration à ce programme de formation massive à l’ensemble de ses salariés, incluant ceux des entrepôts, des pôles techniques, des magasins sans caisse, mais également ceux des transports. Vu sous cet angle, l’automatisation au sein des centres de traitements de commandes d’Amazon se traduit aussi comme une source d’embauche et de qualification pour une meilleure carrière au sein de la société.